• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Un "happy end" pour le projet "Survivors"

Après 3 années de défoliation, de découvertes, d'échanges, le projet de recherches participatives Survivors touche à sa fin.

Cérémonie de clôture du projet de recherches participatives Survivors. © Inra, P. Frey-Klett
Mis à jour le 23/06/2016
Publié le 22/06/2016

Comment meurent les arbres ? C’est une question d’importance dans le contexte actuel des changements climatiques, à laquelle tentent de répondre depuis trois ans 80 élèves du collège C-M Duvivier d’Einville-au-Jard (Meurthe-et-Moselle). Aux côtés des chercheurs du centre Inra de Nancy-Lorraine, ces collégiens participent à un projet de recherches participatives d’envergure, le projet SURVIVORS, en partenariat avec le Laboratoire d’Excellence ARBRE et le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement de Nancy-Champenoux.

En 2014, les chercheurs ont invité les collégiens à participer à une grande expérience pour tester avec eux deux hypothèses permettant d’expliquer la mort des arbres exposés à des aléas : les arbres meurent soit de « faim » par épuisement de leurs réserves en carbohydrates fabriquées grâce à leurs feuilles, soit de « soif » suite à une interruption irréversible de la circulation de la sève brute du sol vers les feuilles. Près de 1000 hêtres issus de graines récoltées dans des forêts distribuées du nord au sud de la Lorraine, semées il y a dix ans dans la pépinière de l’Inra à Champenoux, ont été placés sous un toit de 500 m2 destiné à intercepter la pluie et contrôler l’apport d’eau. L'expérience a consisté à suivre la croissance et la capacité de survie des hêtres dans trois conditions contrastées : hêtres témoins arrosés non défeuillés, hêtres non arrosés, hêtres arrosés défeuillés. Pendant trois ans, les collégiens ont suivi cette expérimentation comme des chercheurs. Ils ont parrainé chacun un hêtre du dispositif expérimental ; ils ont suivi sa croissance et l’ont défeuillé chaque printemps. Ils ont participé aux prises de mesures, assisté à différents ateliers de présentation des méthodes de recherche et ont pu découvrir toute la diversité des métiers de la recherche et les formations qui y mènent. Ils ont enfin mis en forme et analysé leurs résultats pour tenter de répondre à la question posée.

Aujourd’hui en fin de troisième, ils s’apprêtent à quitter le collège. Pour les remercier et fêter avec eux les différents prix qui ont récompensé le projet (Prix Science et Société 2015 du Conseil Régional de Lorraine, Prix académique de l’innovation 2016), une cérémonie a été organisée ce jeudi 16 juin à 18h à la Salle polyvalente « Le Familial » d’Einville-au-Jard, en présence de Mr Jean-Luc Strugarek, Inspecteur d'Académie - Directeur Académique des Services de l’Education Nationale de la Meurthe-et-Moselle, Mr Erwin Dreyer, Président du Centre Inra de Nancy-Lorraine, Mme Valérie Beausert-Lieck, Première Vice-Présidente du Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle, Mr Claude Nass, Coordonnateur du pôle académique de soutien à l’innovation, M. Francis Martin, Directeur du Laboratoire d’Excellence ARBRE, Mr Michel Robert, Vice-Président de l’Université de Lorraine et Mr Michel Christophe, Président du CPIE de Nancy-Champenoux. De nombreux élus, les enseignants et le personnel du collège ont participé à cette cérémonie aux côtés des familles. Au final, plus de 400 personnes étaient réunies pour célébrer la fin de ce beau projet !