• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Six partenaires s'engagent pour faire avancer la recherche publique lorraine

Signature de la convention 2013-2017 du site lorrain de recherche publique. L'Inra et ses partenaires s'engagent pour faire avancer la recherche sur la région.

Cérémonie de signature de la convention de site, le 31 mai 2013 à l'Université de Lorraine (Nancy).. © Université de Lorraine - F. Peiller, F. Peiller
Mis à jour le 06/06/2013
Publié le 31/05/2013

Le 31 mai à Nancy, l’Université de Lorraine, le CNRS, l’Inra, l’Inria, l’Inserm et le CHU de Nancy, acteurs majeurs de la recherche publique en Lorraine, ont signé une convention de site lorrain en présence de leurs représentants nationaux et du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Au moment où résonnent les débats menés à l’Assemblée nationale autour de la loi de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, les six partenaires marquent leur détermination à positionner la Lorraine en tant que site de recherche scientifique d’excellence au plan international. Ce partenariat actif entre les établissements constitue un réseau de recherche publique ambitieux pour notre territoire et donne la base d’une politique de site dynamique et stratégique en termes de recherche et d’innovation.

Pour stimuler son rayonnement international, la Recherche lorraine s’appuie sur la convergence et la complémentarité des stratégies scientifiques des partenaires autour de six thématiques prioritaires engageant à plus ou moins court terme l’avenir des populations :

  • la gestion durable des ressources naturelles ;
  • l’énergie et le génie des procédés ;
  • les matériaux et procédés de transformation ;
  • l’ingénierie des langues et des connaissances ;
  • l’ingénierie pour la santé et le vieillissement ;
  • les mathématiques et les sciences et techniques de l’information et de la communication.

L’attractivité et la visibilité nationales et internationales du territoire lorrain passent également par une politique concertée de gestion des ressources humaines. L’objectif est d’attirer et retenir en Lorraine des talents scientifiques de tous horizons (chercheurs, enseignants-chercheurs et de personnels d’accompagnement de la recherche). Pour mener une politique de recherche d’excellence, les partenaires prévoient de développer des infrastructures de recherche partagées, ambitieuses et visibles (centre de ressources, plateformes, sites d’observation, installations
expérimentales, etc.).

Chaque année 400 thèses sont soutenues en Lorraine. Les partenaires conviennent de développer la politique de soutien aux formations par et pour la recherche, en particulier masters et études doctorales - facteur clé pour la politique de recrutement de chercheurs et enseignants-chercheurs dans les laboratoires de recherche et pour l’attractivité du site. Le site lorrain est riche de dispositifs et structures ayant pour objet de favoriser le transfert, l’innovation et la valorisation des recherches réalisés au sein des unités de recherche. Acteur du rebond économique par la création d’activités et d’entreprises, les partenaires s’engagent à mener une politique de coordination du transfert et de la valorisation de la recherche en Lorraine. Enfin la convention stipule la mise en oeuvre d’une politique commune de diffusion de la culture scientifique et technique pour un large public.

Pour veiller à la coordination efficace de ces différents enjeux, la recherche lorraine s’appuie sur une instance de concertation, le Comité de Coordination et d’Orientation Scientifique Lorrain (CCOSL) constitué des six établissements membres. Créé en janvier 2007, le CCOSL est une interface entre les acteurs de la recherche publique et les collectivités territoriales, chargée de concrétiser la politique commune de recherche en Lorraine.

En savoir plus

La brochure "Un univers de sciences en Lorraine" présente la recherche publique dans la région et les enjeux de la convention de site.

Télécharger la brochure (PDF, 12 pages, 3 Mo)

En chiffres

En 2013, la recherche lorraine compte environ 4 500 chercheurs et enseignants-chercheurs répartis dans 60 unités de recherche dont la majorité a été évaluée de manière positive par l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur AERES en 2012. Les laboratoires lorrains accueillent près de 2 000 doctorants qui soutiennent chaque année 400 thèses.