• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Projet « Survivors » : Des chercheurs en herbe !

Jeudi 28 janvier, l'équipe d'animation du projet SURVIVORS est intervenue en classe au collège Duvivier d'Einville au Jard.

Survivors en classe. © M Jambel, M Jambel
Mis à jour le 11/02/2016
Publié le 05/02/2016

Survivors - Equipe EEF et Classe Duvivier à Einville au Jard. © M. Jambel, M. Jambel
Survivors - Equipe EEF et Classe Duvivier à Einville au Jard © M. Jambel, M. Jambel
Survivors, un projet de recherche participative : Il y a de cela 2 ans, 80 élèves du collège Duvivier d’Einville au Jard commençaient l’aventure « Survivors » : une opération originale de recherche participative montée par une équipe de l’INRA (UMR EEF) avec l’appui du Labex ARBRE et du CPIE. Accompagnés de leurs enseignants et des chercheurs du centre, les collégiens prenaient part à une expérimentation installée en pépinière à Champenoux pour comprendre comment de jeunes hêtres survivent à des modifications sévères de leur fonctionnement eau-carbone-azote. Pour cela, ils sont chacun devenus parrains d’un hêtre et l’ont défeuillé à 75% selon un protocole bien précis.

Avant leur visite en janvier dernier, les chercheurs avaient communiqué aux collégiens, actuellement en classe de 3ème, les données de croissance des hêtres qu'ils parrainent. Chaque collégien avait calculé la croissance en diamètre et en hauteur, la surface et le nombre de feuilles de son arbre soumis à défoliation. Chacune des trois classes a construit des relations allométriques avec l'ensemble des arbres parrainés. En classe ce jeudi 28 janvier, l'équipe projet a testé le niveau d'appropriation de la démarche scientifique par les collégiens. Les chercheurs ont ensuite présenté d'autres résultats, discuté avec les collégiens en faisant appel à des notions vues en mathématiques et à leur réflexion. Les collégiens ont complété un questionnaire dans leur cahier de recherche et poursuivront leur analyse avec leur professeur de Sciences de la Vie et de la Terre. Le prochain rendez vous a été fixé à Champenoux fin mai.