Les plantes troquent l’eau pour du carbone : une stratégie d’adaptation à leur environnement !

Une nouvelle étude mondiale, à laquelle ont participé Damien Bonal (UMR 1137, EEF) et ses collègues de Guyane, a été publiée dans « Nature Climate Change ».

Stomate ouvert. © Inra, Didier Le Thiec
Publié le 19/03/2015

Chaque litre d'eau extrait du sol permet aux plantes d’acquérir quelques grammes de carbone supplémentaires pour leur croissance. Une nouvelle étude mondiale, à laquelle ont participé Damien Bonal (UMR 1137, EEF) et ses collègues de Guyane, et publiée dans « Nature Climate Change », montre qu’à travers le globe, les plantes possèdent des stratégies différentes pour gérer le compromis entre acquisition de l’eau et du carbone, mais toutes font bon usage de l’eau puisée dans le sol.

Les chercheurs ont validé leurs hypothèses en comparant les données de différents écosystèmes : les plantes adaptent leurs stratégies d’utilisation de l'eau en fonction de leur environnement. Les plantes avec des structures de transport de l’eau (xylème) coûteuses, telles que les conifères, sont plutôt avares en eau, tandis que les plantes herbacées sont plus dépensières. Les plantes qui poussent dans des environnements froids ou secs conservent plus leur eau contrairement aux plantes adaptées à des environnements chauds ou humides.

Ces résultats sont issus d’un travail collaboratif. Les auteurs principaux de cette étude ont contacté d'autres équipes de recherche à travers le monde et ont rassemblé des données de tous les types d'écosystèmes, de la toundra arctique à la forêt amazonienne, en passant par les zones arides « backblocks » de l'Australie.

Cette étude permet de mieux comprendre comment les plantes se sont adaptées à leur environnement. La végétation joue un rôle majeur sur Terre, en stockant le carbone, en déplaçant l'eau à travers le paysage, en refroidissant la surface de la planète. Ces résultats fournissent ainsi aux chercheurs de nouvelles informations cruciales pour prédire ces effets, en particulier dans le cadre de différents scénarios de changement climatique.