• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Etudiants et anciens diplômés mobilisés pour la COP21

Du 30 novembre au 11 décembre, les chefs d’État du monde se réuniront à Paris pour prendre des décisions sur le climat lors de la COP21 (Conference Of Parties). 

logo AgroParisTech. © AgroParisTech
Mis à jour le 04/01/2016
Publié le 23/11/2015

Du 30 novembre au 11 décembre, les chefs d’État du monde se réuniront à Paris pour prendre des décisions sur le climat lors de la COP21 (Conference Of Parties). Cet événement est d’une importance majeure sur le plan international. Les 195 représentants d’États doivent se mettre d’accord sur des engagements pour lutter contre les changements climatiques et éviter une augmentation de la température de plus de 2°C d’ici à 2100 (limite au delà de laquelle la machine climatique s’emballerait selon les experts du GIEC).

Dans ce contexte, les forêts jouent un rôle majeur. La déforestation participe à près de 12 % des émissions de carbone (FAO, 2005) et la présence de forêt joue un rôle de puits de carbone. Bien entendu, au-delà de l’intime relation avec le climat, la forêt abrite une biodiversité exceptionnelle et assure des services éco-systèmiques indispensables. La lutte contre la déforestation est un enjeu majeur, et sera discuté lors de la COP21. L’objectif de ces négociations est de discuter des moyens de réduire la déforestation, à travers les marchés carbone, le mécanisme REDD+, tout en prenant en compte les besoins des populations locales.

Ayant compris que la COP21 sera décisive pour les forêts et pour l’avenir de la planète, des forestiers d’AgroParisTech Nancy (ex- ENGREF) se sont mobilisés, qu’ils soient étudiants ou jeunes diplômés. Tout d’abord, du 26 au 28 novembre s’organisera la COY11 (Conference Of Youth) dont l’objectif est de porter la voix de la jeunesse aux négociations climatiques. A cette occasion, de nombreuses anciens diplômés d’AgroParisTech Nancy réaliseront des interventions. En effet, Jonathan Guyot (FIF 19) présentera pendant ces trois jours l’exposition photo « La Forêt du Yucatán vue du ciel », et donnera une conférence sur le thème "L'agroforesterie, une réponse aux enjeux de notre société ?” Laure Ducos (FIF 20), quant à elle, portera la voix des océans à travers l’ONG BLOOM pour laquelle elle travaille et présentera son film INTOX, Enquête sur les lobbies de la pêche industrielle.

Enfin, l’IFSA (International Forestry Student Association) organisera 2 conférences en lien avec les thématiques forestières. La première conférence portera sur l’impact de la jeunesse dans les négociations forestières internationales. Il est intitulé “Youth’s role on international forestry governance processes and potentially forest education”.La seconde conférence sera intituléeA world tour - Exploring relations between humans and forests across the globe. Dans ce cadre, des étudiants de l’IFSA du monde entier viendront témoigner des rôles joués par les forêts de leur région, et des liens entre l’Homme etla Nature. Parmi eux, des étudiants d’AgroParisTech Nancy viendront également transmettre leur savoir… A noter que des étudiants de l’AgroParisTech Nancy sont également directement impliqués dans cet événement : Olivier Rousselle (FIF 24) - programmation ; Jean-Baptiste Borres (FIF 23) - mobilisation internationale.

Lors de la COP21, un village de la société civile sera organisé au Bourget, du 30 novembre au 11 décembre. C’est l’Espace Générations Climat - COP21. A cette occasion, Jonathan Guyot présentera une nouvelle fois son exposition photo «La Forêt du Yucatán vue du ciel ». A noter que cette exposition a pour objectif de sensibiliser le public à la préservation de la forêt, tout en présentant les conséquences de la déforestation et des initiatives locales mises en offre par les communautés locales pour améliorer les pratiques agricoles.

Depuis 3 ans, le CIFOR (Centre International de la Recherche Forestière) organise lors de la COP un événement majeur spécialement dédié aux problématiques forestières, avec comme enjeux de trouver des solutions pour limiter la déforestation, concilier développement humain et préservation des forêts. C’est le GLF (Global Landscape Forum). Cette année, cet événement va avoir lieu à Paris du 5 au 6 décembre, en prenant en compte d’autres composantes toutes aussi importantes : agriculture, rivières, sols,... Tous ces écosystèmes sont considérés comme faisant partie d’un seul ensemble : le paysage (landscapeen anglais). A cette occasion, 50 jeunes du monde entier ont été sélectionnés afin de réfléchir à des solutions innovantes dans des domaines variés tels que l’éducation, la restauration des écosystèmes, les marchés carbone,... Parmi eux se trouve Olivier Rousselle (FIF 24), également membre de la délégation IFSA du GLF.