• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

[COMMUNIQUE DE PRESSE] A partir du 10 Octobre, Cahors devient la capitale internationale de la Truffe, du Cèpe et de l’Amanite des Césars

Le 8ème congrès international sur les champignons mycorhiziens comestibles (IWEMM8) aura lieu du 10 au 17 octobre 2016 à l’espace Bessières à Cahors.

Congrès international iwemm8. © iwemm8, iwemm8
Mis à jour le 16/01/2017
Publié le 25/08/2016

Les champignons mycorhiziens – tels les truffes, bolets, lactaires, chanterelles, amanites des césars,  etc. - vivent en association à bénéfices réciproques avec les arbres (chênes, châtaigniers, pins, noisetiers, charmes, hêtres). Cette association se traduit par la présence d’organes mixtes champignon-racine appelés mycorhizes. Ces champignons, en plus d’être des icônes de la gastronomie, sont aussi des acteurs importants du fonctionnement des écosystèmes forestiers. La gestion raisonnée des espaces forestiers, la conduite agro-écologique des plantations, la biodiversité des systèmes agroforestiers de production seront au cœur de ce congrès.

Ce congrès a pour vocation de favoriser le dialogue entre les scientifiques mais aussi entre scientifiques et sociétés ou professionnels du secteur. Il sera l’occasion de mettre en avant la trufficulture française et européenne et de connaître les résultats obtenus sur d’autres continents. Les échanges seront facilités par une traduction simultanée anglais-français. La 6ème conférence du Groupe européen des scientifiques consacré à la truffe de Bourgogne ou Tuber aestivum/uncinatum (TAUESG) est associée à ce congrès.

Les précédents congrès (ou IWEMM : International Workshop on Edible Mycorrhizal Mushrooms) se sont tenus en Suède, Nouvelle-Zélande, Canada, Espagne, Chine, Maroc et Guatemala. Cette manifestation rassemblera des scientifiques de tous les continents, chercheurs, enseignants et universitaires, sans compter des professionnels travaillant dans ce domaine à l’étranger ou en France. Cent-onze résumés (communications orales ou posters) ont été soumis par des scientifiques et des professionnels de 26 pays.

Le service tourisme d’affaires de l’Office de tourisme Cahors/St Cirq Lapopie est en charge de l’organisation de la partie logistique, de l’accueil multilingues et de l’accompagnement des congressistes. L’association organisatrice du congrès scientifique, présidée par Pierre Sourzat (responsable jusqu’à récemment de la Station d’expérimentation sur la truffe de Cahors-Le Montat) contribue quant à elle à sa réalisation concrète en liaison avec le Comité scientifique international de l’IWEMM qui comprend des chercheurs français et étrangers.

Cette manifestation internationale est organisée avec le soutien de nombreux partenaires tels que le centre Inra de Nancy-Lorraine, représenté par Claude Murat, ingénieur de recherche au sein de l'unité IAM, le laboratoire d’Excellence ARBRE, le Grand Cahors et la ville de Cahors, PEBEYRE SA, AGRI-TRUFFE, le Muséum national d’histoire naturelle de Paris, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Lot, la Chambre d’Agriculture du Lot, le Département du Lot, la Région Occitanie, le Crédit agricole, le Groupement Européen Truffe et Trufficulture (GETT), Le TRUFFICULTEUR français, « Sublime agriculture » (Etats-Unis d’Amérique) et l’Institut Botanique de Kunming (KIB, Yunnan, Chine). Les trufficulteurs du Lot, d’Occitanie et de France soutiennent aussi cet événement. L’UIVC (Union interprofessionnelle du Vin de Cahors) accueillera les congressistes à la villa Malbec de même que le Lycée des territoires du Montat les recevra sur le domaine de la Station trufficole.

A propos de

Découvrez le site web du congrès : ici