portrait  TECHNICIEN  de serre © Yves Bernardi

Les unités de l’Inra en Lorraine

Agrosystèmes, territoires, ressources (Aster)

L'unité de recherche Agrosystèmes, territoires, ressources (Aster) travaille sur les relations entre agriculture et territoires pour accompagner les transformations des systèmes sociotechniques agricoles vers une meilleure durabilité environnementale.

Mis à jour le 15/04/2013
Publié le 01/10/2012
Mots-clés :

Située au cœur du plateau lorrain dans la plaine des Vosges, l’unité est dotée d'une installation expérimentale constituée d’une exploitation de polyculture-élevage bovin laitier (240 ha).
L’unité est composée de 30 agents titulaires et accueille chaque année plusieurs doctorants, post-doctorants, ingénieurs contractuels et stagiaires. L'équipe de l'unité est pluridisciplinaire, associant sciences agronomiques, sociales et informatiques.

L’unité Aster contribue à plusieurs réseaux interdisciplinaires de recherche et maintient des partenariats avec des organismes de développement agricole et de gestion des ressources naturelles.

Thèmes de recherche

Les travaux de l’unité sont organisés en trois volets :

• Volet 1 : Modéliser les changements d'usage des terres dans les territoires
• Volet 2 : Analyser et accompagner les transformations des systèmes sociotechniques
• Volet 3 : Concevoir et faire évoluer vers d'avantage d'autonomie des systèmes agricoles dans des territoires de polyculture- élevage laitier

Les recherches menées dans l’unité sont centrées autour de trois enjeux pour les relations entre agriculture et territoire au cœur des questionnements :

• la restauration et la préservation de la qualité de l’eau, enjeu environnemental majeur des années à venir, compte tenu des faibles avancées réalisées au cours des deux dernières décennies qui génèrent, entre autres, un cadre réglementaire de plus en plus contraignant et une dégradation non maîtrisée de cette ressource ;
• le développement de la biomasse à vocation énergétique qui présente également un fort intérêt sociétal en France et en Europe et soulève de nombreuses questions de production et de mobilisation dans les territoires, avec des attentes importantes vis-à-vis de l’agriculture pour le développement de couverts végétaux pérennes dédiés ;
• l’autonomie des exploitations agricoles, basée sur l’adaptation de l’activité agricole aux ressources offertes par le milieu et sur l’économie en intrants de synthèse est un enjeu de développement de systèmes de production alternatifs qui ne soient pas qu’une adaptation à la marge des systèmes de production actuels.

Une installation expérimentale unique en France

La ferme de Mirecourt est le seul domaine expérimental en France à être entièrement soumis au cahier des charges de l’agriculture biologique. L’installation expérimentale développe en parallèle et selon une démarche de conception pas à pas deux systèmes d’élevage : l’un 100 % herbager et l’autre en polyculture-élevage. L’un comme l’autre visent l’autonomie en minimisant le recours aux intrants (zéro engrais, zéro pesticide, zéro paille extérieure et un minimum de fioul) tout en maintenant des rendements intéressants et un équilibre économique.

Coordonnées et contacts

 

Directrice : Catherine Mignolet – catherine.mignolet@mirecourt.inra.fr

Responsable de l’installation expérimentale : Matthieu Godfroy – matthieu.godfroy@mirecourt.inra.fr

Site Web de l’unité : www4.nancy.inra.fr/sad-aster

Département : Sciences pour l'action et le développement

Localisation : site Inra de Mirecourt