• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
coursive  du campus de  Champenoux. © Inra, Yves Bernardi

Le centre Inra de Nancy-Lorraine

L’histoire du centre

Dans les années 1960, l’Inra s’est implanté en Lorraine, région historiquement marquée par la recherche forestière et agroalimentaire. Depuis, l’institut n’a cessé d’investir dans ces deux domaines de recherche, dans le cadre d’un partenariat soutenu avec AgroParisTech et l’Université de Lorraine.

Mis à jour le 02/09/2014
Publié le 24/01/2013

Région forestière et agricole, la Lorraine abrite depuis la fin du 19e siècle une station de recherches forestières et un domaine expérimental agronomique. Ces deux axes scientifiques ont été portés par la communauté de recherche lorraine tout au long du 20e siècle, que ce soit au sein des écoles supérieures, des universités ou des centres de recherche.  

Créé en 1946, l’Inra s’est implanté en Lorraine dans les années 1960, d’abord sur le site de Mirecourt (domaine du Joly), ensuite sur celui de Champenoux. Aujourd’hui, l’Inra poursuit son développement en étroite collaboration avec ses partenaires académiques (AgroParisTech et l’Université de Lorraine) et avec le soutien des acteurs régionaux.

Le centre Inra de Nancy-Lorraine en dates

1824 Création de l'Ecole royale forestière à Nancy.
1882 Création d'une station de recherches et expériences au sein de l'Ecole nationale des eaux et forêts.
1885 Louis Buffet, ancien ministre de l’agriculture de Napoléon III, transforme son domaine de Ravenel (325 ha) à Mirecourt (88) en domaine expérimental.
1900 Création de l'arboretum d'Amance.
1901 Création de l’Institut colonial et agricole de Nancy qui deviendra ENSA en 1948 puis Ensaia en 1970 et sera intégré à l'Institut national polytechnique de Lorraine (INPL) en 1971.
1923 Création des Annales de l'Ecole nationale des eaux et forêts et de la station de recherche et expériences.
1935 Achat du domaine de Ravenel et du Joly (Mirecourt) par le conseil général des Vosges.
1946 Création de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra).
1961 Le conseil général des Vosges loue à l’Inra les 240 ha de la ferme expérimentale et les installations (domaine du Joly).
1964 Création à l’Inra d’un département de recherches forestières et du Centre national de recherches forestières (CNRF), basé à Nancy.
1970 Création à Nancy de l’École nationale supérieure d'agronomie et des industries alimentaires (Ensaia) par fusion de l’ENSA, de l’Ecole de brasserie et de malterie et de l’Ecole de laiterie.
1972 Inauguration des bâtiments du CNRF à Champenoux.
1978 Création des DEA de biologie végétale et forestière et de sciences du bois à l'Université Nancy 1.
1985 Création par l'Université Nancy 1 d'une école du bois à Epinal qui deviendra l’École nationale supérieure des technologies et industries du bois (Enstib) en 1994.
 Association à l’Inra du laboratoire de biologie forestière de l'Université Nancy 1.
1993 Association à l’Inra du laboratoire de génétique et microbiologie de l'Université Nancy 1.
1994 Association à l’Inra de l'équipe de recherches en sciences forestières de l’Ecole nationale du génie rural, des eaux et forêts (Engref, actuellement AgroParisTech).
1999-2000 Création des premières unités mixtes de recherche (UMR) à l’Inra. En Lorraine, des UMR sont créées en association avec l’Engref, l’Université Nancy 1 et l’INPL.
2003 Création à l’Inra du département scientifique Ecologie des forêts, prairies et milieux aquatiques (EFPA) dont l’équipe de direction est basée sur le centre de Nancy-Lorraine.
2008 Création de l’institut fédératif de recherche "Ecosystèmes forestiers, agroressources, bioprocédés et alimentation" (IFR 110 Efaba).
2012 Création de l’Université de Lorraine par fusion de l’Université Henri Poincaré (Nancy 1), de l’Université Nancy 2, de l’INPL et de l’Université de Metz.
2013 Achat du domaine du Joly (Mirecourt) par l’Inra.
2013 Le centre Inra de Nancy devient "centre Inra de Nancy-Lorraine".